Officine Générale SS17

officine générale ss17

Pierre Mahéo, le génie derrière Officine Générale, a un message pour vous.

 » Chères amies, chers amis,

L’inspiration, un bien grand mot pour un phénomène qui, finalement, est modeste. Les inspirations des collections Officine Générale, viennent de mon quotidien parisien aux influences germanopratines. Dans la rue, je repère des détails, j’attrape des attitudes, et le week-end je flâne aux puces. Souvent, je regarde des films. Parfois, ils sont anciens. J’absorbe au jour le jour sans vraiment planifier.

Malheureusement, cette saison, j’ai eu beaucoup de mal à me faire à l’idée de l’été. Allez savoir pourquoi. Les pluies diluviennes de ces derniers mois y sont sûrement pour quelque chose. L’ambiance générale de mon pays, la France, de ma ville, Paris, qui de mon point de vue font partie de ce qu’il y a de plus beau au monde, m’a laissé sur ma faim.

J’adorerais pouvoir dire le contraire, avoir une belle histoire à raconter, mais ça serait mentir.

Le besoin personnel de fraîcheur, d’insouciance, de bonne humeur, de soleil et surtout, de légèreté n’a pas été satisfait. Du moins, pas ici, à Paris.

Nous rêvons tous de l’été, le fantasmons et l’idéalisons au point d’oublier qu’il est toujours trop court. Il part aussi vite qu’il est arrivé. Peut-être est-ce aussi pour ça qu’on le désire autant ?

Avant de pouvoir se découvrir sous les températures estivales, il faut s’habiller pour le printemps. Quel casse-tête ! Aucune envie de continuer à se trimballer ses lourds vêtements d’hiver, impossible de se dévêtir au risque de mettre à mal sa santé.

Alors, que faire ? Prendre son mal en patience ? Continuer de fantasmer ? Non ! L’ambition d’Officine Générale a toujours été de faciliter la vie de ses clients pour qu’ils soient toujours en pleine confiance, alors, on s’adapte.

Imperméables et manteaux aux poids appropriés, toiles de laine légère pour les vestes et les pantalons, pièces d’outerwear en nylon et laine aérée mais imperméable, cuir et veau velours taillés dans des formes sobres et efficaces. L’arsenal est là, large, parfaitement étudié pour vivre ces ambigus mois de transition.

Et l’été dans tout ça ? J’y viens. Soyons réalistes, nous passerons malheureusement plus de temps en ville qu’à la plage. J’ai donc recherché tissus et pièces qui, avec un peu de malice, vont nous accompagner en ces deux lieux.

Ont répondu présent : un seersucker teint fil et indigo, une belle popeline craquante, un coton spectaculairement doux en Garment dye, quelques velours de Venise pour les pieds, une spartiate joliment nouée, une poignée de manches courtes, un lin Italien délavé et des jersey japonais . Il devrait y en avoir assez pour passer un bel été !

L’enthousiasme est revenu, dans un petit coin de paradis de Toscane, au bord de l’eau, l’Il Pellicano…

Merci de votre attention.
Pierre Mahéo  »

OFFICINE-GENERALE-SS17-14

OFFICINE-GENERALE-SS17-13

officine-generale-ss17-3

officine-generale-ss17-1-le-french-boy-blog-mode-homme

officine_generale-ss17-2

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *